TURMA VENGEANCE


Biographies et documents

TURMA VENGEANCE

- Hubert CHARBONNEAUX, Hommage à Jean Charbonneaux, 2007.
Jean Charbonneaux, adjoint du chef de Turma Vengeance, Vic-Dupont, fut tué par la Gestapo en octobre 1943.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Quelques biographies Turma.
Le monument aux morts de Ramatuelle (83) honore les tués des services spéciaux : parmi eux, quelques membres de Turma Vengeance.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Hommage à Robert Keller et son équipe.
La Source K a été l'œuvre d'un ingénieur des PTT, d'abord membre de Turma. Un rappel pour éviter l'oubli et la récupération.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Quelques biographies Arc en Ciel.
Sous-réseau de Turma, Arc en Ciel comprenait des agents qu'il convient de mieux faire connaître, en liaison avec d'autres sites.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Frère Gilbert THIBAUT : RÉMY, Leur calvaire, éd. Arthème Fayard, Paris, 1954, 128 p.
On ne présente plus le colonel Rémy. De cet ouvrage consacré aux prêtres et religieux français victimes du national-socialisme, nous ne voulons offrir ici qu'un très court extrait (pages 87 à 92) relatant l'arrestation et l'interrogatoire du Frère Gilbert Thibaut (Cardinal), membre de la centrale de Turma Vengeance.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Pierre MALLEZ, Je suis un espion, éd. PM, Paris, 1996, 77 p.
Chef de la centrale de Turma Vengeance, P. Mallez (Mercure) connut les rigueurs de la Gestapo, l'internement à Fresnes (il y croise l'abbé Stock) et la déportation (Auschwitz, puis Buchenwald). Dans cet ouvrage à vocation familiale, il décrit, sans concession, son parcours depuis l'action résistante (1941) jusqu'à la libération des camps (1945). Plus que le récit d'un témoin, le rapport franc et direct d'un acteur.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Adrien BORIES, Souvenirs, 1987, 51 p. 
 Le parcours résistant de Priam, de la Normandie à Paris, au sein de Turma.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Robert DECAMPS, Exposé de l'activité clandestine en Seine-&-Oise, 1945.
De la clandestinité aux activités multiples au sein de plusieurs réseaux jusqu'aux combats de la libération, un parcours peu commun et dense.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.

ÉVASION VENGEANCE

  - Pierre DUCAMP, Témoignages de la Résistance, 2005, 12 p.
Du pays basque à Dachau, le récit simple et modeste d'un résistant au sein d'un réseau d'évasion d'aviateurs alliés.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Passeurs au Veurdre (03)
Récits rapportés par le colonel Rémy, dans Le déjeuner de la Croix-de-Vermuche, Paris, Perrin, 1968. Plus de 3.000 personnes ont été " passées " au Veurdre.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Hommage à Georges MORIN
L'homme qui cachait des aviateurs alliés aux Invalides et des armes sous le tombeau de l'empereur.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.

CORPS FRANCS VENGEANCE

Paris

- La Cascade du Bois de Boulogne, Compléments d'information, 2007, 3 p.
Sur les 35 fusillés, 6 relevaient de Vengeance : un petit rappel pour éviter leur récupération posthume. Paix aux morts!
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Colonel Prosper BOCHE, Vengeance à la libération de Paris.
Pour servir l'histoire bien incomplète des événements d'août 1944.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Luc RUDOLPH, Turma Vengeance à la Préfecture de Police de Paris, 2010.
Extrait de l'ouvrage désormais incontournable sur l'action de la police au sein de la Résistance.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Le groupe abbé LOUIS
Un groupe de Résistance créé à partir d'un patronage.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.

Seine-&-Marne et Seine-&-Oise

-Charles de PILLOT de COLIGNY, Compte-rendu Seine-&-Oise et Seine-&-Marne, 1943.
Manuscrit de guerre, du chef régional Vengeance de la banlieue parisienne à son chef, donnant un bilan sommaire et chiffré de son action sur l'année 1943.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Henri BOUTEILLER, Activités durant la clandestinité des compagnies des Corps Francs Vengeance de Lagny.
Le rapport d’un chef départemental de Vengeance qui ne fait pas mystère des nombreuses difficultés rencontrées (trahisons, manque de fonds, arrestations, …), mais qui, jusqu’au bout, continue obstinément le combat.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Charles FRÉMONT, Histoire d'un corps franc 1943-1944, chez l'auteur, 1970, 204 p.
Ce que fut la Résistance Vengeance à Provins : une belle tâche réalisée avec modestie.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Charles COUDERC, Rapport sur les créations avec le B.O.A. des Corps Francs Vengeance de Seine-&-Oise.
Ce rapport, essentiellement articulé sur la question des parachutages, expose le système mis en place par Charles de Pillot de Coligny (unité du commandement opérationnel et logistique) et le bilan positif obtenu malgré les arrestations.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Guy SAINT-JUVIN, Ce que fut la véritable Résistance à Corbeil.
Article de journal de l’immédiat après-guerre très révélateur sur l’« oubli » des faits d’armes de Vengeance et la mise en avant des « résistants » de la 25ème heure.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- L. MARCOU, Histoire de la Résistance dans le secteur nord-est, 1946, 14 p.
Rapport assez impressionnant du chef Vengeance du Raincy, qui ne parle pas la langue de bois : traîtres et autres « salauds » (dixit) accapareurs d’honneurs et de bonnes places sont clairement désignés.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Marc de COLIGNY, Hommage à Paul Lespiau (1878-1945), 2008, 4 p.
À l'origine des Corps Francs à Saint-Sulpice de Favières et Breuillet, Paul Lespiau servait aussi à l'état-major régional Vengeance comme chef du B4.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.

Loiret

- abbé Paul GUILLAUME, Au temps de l'héroïsme et de la trahison, Orléans, 1978 (2e éd.), 357 p.
Ouvrage de référence sur la Résistance dans le Loiret, en hommage à tous les morts.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Claude LERUDE : François WETTERWALD, Hommage à Claude LERUDE, éd. Rouam, Orléans, 1946, 120 p. (tirage à 300 exemplaires seulement).
Fort d’une foi catholique solide reçue de sa mère, et par le scoutisme, Claude Lerude a su dominer une santé fragile et acquérir un rayonnement d’âme peu commun qui frappait ceux qui le rencontraient. Chef régional de Vengeance à 23 ans, il mourra en déportation deux ans plus tard. Le parcours exceptionnel, raconté par son chef, d’une des plus belles figures de la Résistance.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Collectif, Témoignages sur Ernest Bildstein, Gien, imp. Jeanne d'Arc, c. 1945, 20 p. (tirage à 300 exemplaires seulement).
Le maquis Bildstein reste intimement associé à Gien, Briare et Châtillon : une belle page de l'histoire de Vengeance dans le Loiret.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Pascal BOULAGE, Hommage à Marcel Girault (1901-1945), auteur, 2010.
Par le recueil d'aviateurs alliés, Marcel Girault fut la figure de la Résistance à Artenay. Il l'illustra encore par sa mort.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Henri DUVILLARD : Marc RICHÉ, Allocution, 18 mars 1980, 4 p.
Nous présentons ici un des discours prononcés lors de la remise de la croix de la Légion d’honneur à Henri Duvillard, ancien ministre sous plusieurs gouvernements. Cette allocution évoque la jeunesse et l’action résistante (au sein de Vengeance) d’un homme de modestie et de conviction.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Sous-lieutenant Georges-André GUYOT, Activité du corps-franc Vengeance de janvier à fin-mai 1944, 1945.
Avant son départ pour l'Indochine, le rapport simple et discret d'un jeune officier au sein de Vengeance (Orléans avec Claude Lerude, et Morvan).
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.

Cher

Quelques biographies Cher-Nord
Souvent méconnue, la Résistance-Vengeance du Cher mériterait d'être mieux mise en lumière.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.

Yonne et Morvan

- Colonel Georges-André GUYOT,Allocution, 7 septembre 2003, 4 p.
À l’occasion d’une cérémonie émouvante, l’ancien chef de la compagnie André a remis récemment le drapeau de son unité au maire d’Ouroux : voici son allocution résumant l’action de ce maquis issu de Vengeance.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Hubert CLOIX, Bataille de Crux-la-Ville (12-17 août 1944), vers 1974.
Peu savent qu’au sein des maquis du Morvan ont combattu des unités entières formées par les hommes de Vengeance. Ces compagnies, dont la célèbre « compagnie André », ont infligé à l’occupant des revers cuisants, « batailles rangées » dont les noms ont été injustement oubliés par l’histoire officielle. Il revient ici à l’un des combattants de faire sortir de l’ombre celle de Crux, et surtout d’analyser les causes d’un tel oubli.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Colonel Georges-André GUYOT, Souvenirs de la Résistance et du Maquis, 1997.
Des Champs-Élysées le 11 novembre 1940 au maquis du Morvan, le parcours d’un jeune Saint-Cyrien au sein des Corps Francs Vengeance. Un rapport (avec photos inédites) concis et précis du chef de la compagnie André.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Hommages au lieutenant-colonel Jeanpierre
Recensions sur deux biographies du légendaire chef du 1er REP, qui était passé à Vengeance.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Jean-Claude SALLÉ, Hommage à Georges et Lucette Sallé, 2007.
L'aventure résistante d'un couple d'instituteurs (Georges Sallé était le départemental Vengeance de la Nièvre).
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.

Oise et Compiègne

- Serge BRION, Actions de Résistance et arrestations.
Vous avez aimé le film La grande Évasion: vous saurez apprécier ce récit qui relate l’extraordinaire évasion par tunnel de 13 prisonniers du camp de Compiègne, qui échappèrent ainsi à la déportation (11 juin 1944). Rigueur dans la précision, franchise sans concession, modestie et même humour, tels sont les principes qui régissent ce rapport palpitant.
Une action authentique racontée par l’un des évadés, agent de liaison de Vengeance : le futur professeur Brion.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.

Indre-&-Loire

- Père Henri PÉAN : Abbé Joseph PERRET, curé de Luynes, Le curé de Draché – Un pur de la Résistance, décembre 1948.
L’abbé Péan était chef départemental Vengeance d’Indre-&-Loire, et "travaillait" avec la fameuse famille Goupille et les scouts de Tours (Jacques Borgnet, entre autres). Il paya de sa vie toute son action résistante (et le palmarès reste évocateur), ce qui n’empêcha pas certains de salir sa mémoire. Un de ses amis prêtres rétablit ici la vérité avec des témoignages irrécusables.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Marie-Thérèse de POIX : Denise Marquant, Marie-Thérèse de Poix : Vengeance à la Roche-Ploquin, 1995, 10 p.
La comtesse de Poix reste une des grandes figures de la Résistance en Indre-&-Loire. Comme beaucoup de déportés, elle connaîtra la désaffection réservée à ceux qui n’ont pu être présents lors de la libération du territoire. Cette biographie, simple et belle, d’une amie proche vient réparer un silence trop longtemps entretenu sur les activités de Vengeance dans ce département.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Marc CHANTRAN, Ginette MARCHAIS-THIREAU et CESARIO, 2009, 2 p.
Quelques précisions suite à la sortie du livre de Ph. Chapleau.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.

Bretagne et Loire-Inférieure

- QUIMPER (29) Jean JAOUEN : Jean-Pierre BARIOU, Allocution, 18 juin 1997, 4 p.
Quand Quimper décida d’honorer Jean Jaouen en donnant son nom à une place, ce fut un de ses compagnons de combat qui prononça le discours inaugural, rappelant le parcours souvent méconnu du chef départemental de Vengeance et du Compagnon de la Libération.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- QUIMPER (29) Gabriel NICOLAS, Des Quimpérois dans la Résistance, 1943-1944, s.d., 11 p.
Récit d’un responsable de secteur Vengeance du Finistère, commençant le recrutement clandestin de soldats et terminant ses combats, en unité régimentaire, sur la poche de Lorient.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- PONT AVEN (29) Pierre MALLEZ,  Hommage aux abbés TANGUY, 1998, 2 p. et 2 p. sup.
Quand Le sacrifice était au bout de leur engagement : des témoins vrais. 
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- QUIMPERLÉ (29) Reynald SECHER, Turma Vengeance à Quimperlé, 1994 ; et autres sources.
En hommage à la famille Génot, disparue dans les camps allemands, et aux membres de son équipe.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- DOUARNENEZ (29) Turma Vengeance à Douarnenez.
Une belle page de la Résistance finistérienne.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- GOURIN (56) Turma Vengeance à Gourin.
A travers quelques biographies, l'histoire de tout un village entré à Vengeance.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- NANTES (44) Roger FONTENEAU, Historique des Corps Francs Vengeance de Loire-Inférieure, 1945, 5 p.
Rapport succinct mais précis d'un des fondateurs de la Résistance nantaise, dont le bataillon terminera devant Saint-Nazaire.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.

Normandie

- Charles GUYOTJEANNIN, Hommage à Bernard Lauvray (1916-1945), in revue d'histoire de la pharmacie n° 325, 2000, pp. 117-119.
La biographie tant attendue du chef du sous-réseau Noé.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- François JACQUEMIN, Une école militaire en Normandie, Le journal des Combattants, 1985.
Le témoignage d'un des participants de l'école Vengeance de Cerisy Belle-Étoile, écrit à partir de ses notes précieusement conservées.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Daniel DOMANGE, Historique du mouvement Vengeance-Orne et des éléments qui se sont rattachés à ce mouvement après la Libération, 1945, 4 p.
Quelques repères pour l'histoire trop méconnue de Vengeance en Normandie.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Quelques biographies Eure.
La Résistance de l’Eure a été principalement armée par Vengeance. Les quelques biographies ici présentées viennent lever le voile sur une histoire trop souvent méconnue.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Julien PAPP, La Résistance dans l'Eure, 1988.
Le tiers de la Résistance euroise relevait de Vengeance.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.

Champagne

- Vengeance en Champagne.
Quelques biographies sur des hommes des Corps Francs Vengeance SNCF, origine de Résistance-Fer.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.

Déportation

- Michel FLIECX, Pour délit d'espérance. Deux ans à Buchenwald, Peenemünde, Dora, Belsen, Hérissey, Évreux, sd (vers 1947), 192 p.
La préface de Vic-Dupont indique qu'il s'agit là d'"un des meilleurs ouvrages qui aient été produits sur les camps" de concentration, loin des récits trop souvent excessifs. Rigueur et authenticité, par un ancien de Vengeance.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- Charles de PILLOT de COLIGNY, Conférence, 1945.
Entré dans la Résistance dès septembre 1940, Charles de Pillot de Coligny fut une des hautes figures de Vengeance (chef de plusieurs régions, membre du comité directeur). Arrêté et condamné à mort, il fut déporté au Struthof puis à Dachau. À son retour, et pendant sa longue convalescence, son curé lui demanda de décrire l’enfer concentrationnaire, aboutissement inéluctable des totalitarismes athées. Un témoignage à chaud, assez différent des versions actuelles à sens unique.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- René GUICHET, Les mauvais jours, 1970.
Série d'articles sur l'emprisonnement et la déportation, par un membre de Vengeance-Loiret, avec Claude Lerude et les autres.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.
- François JACQUEMIN (alias André BLÉCOURT), De la Résistance au bagne, Paris, Fernand Nathan, 1945, 32 p.
- François JACQUEMIN, Triangles et lettres, extrait de Chroniques de Minuit, 3e cahier, éditions de Minuit, 1946, pp. 79-100
Une analyse particulièrement fine de l'univers concentrationnaire, loin des clichés habituels. Document rare par sa justesse, écrit à l'âge de 22 ans.
  1. Lecture.
  2. Téléchargement.

Accueil



Cloix, Demangeot Bernard Mariaux Morvan Crux duvillard André dupont wetterwald chanel mallez faucheux le guennec chevignard lerude guyot jaouen jean bouteiller charbonneau frilet pillot de coligny Turma Vengeance Chantran Resistance Maquis corps francs Liberation deuxieme guerre mondiale